Le Figaro revient sur la remise du prix littéraire 30 millions d’amis. Un grand merci à la journaliste Claire Rodineau pour cet article qui fait une très belle place à cet événement littéraire, le dernier prix de la saison ! Alexandre Siniakov, a obtenu le prix dans la catégorie roman pour Détachez-les et amenez-les moi, ce qui place le prix sous le signe des loups et des ânes ! https://www.lefigaro.fr/livres/prix-litteraire-30-millions-d-amis-une-annee-sous-le-signe-des-loups-et-des-anes-20191126

Ce mercredi 27 novembre, un bonheur d’entendre Augustin Trapenard annoncer la nouvelle sur France Inter dans sa chronique matinale, tandis que la romancière Irène Frain saluait l’ouvrage dans le quotidien Ouest France :

« Un ovni littéraire d’une grande limpidité dans la démarche et d’une grande simplicité. Au-delà de la religion, il touche à l’universel, à ce qui réunit »

Irène Frain

Article paru dans Ouest France le 27 novembre 2019

« C’est mieux qu’un essai. C’est une vraie belle somme sur les loups, la relation entre les loups et les hommes, la coexistence difficile. C’est un livre fort »

Joël Dicker

 

Qu’est-ce que le prix littéraire 30 millions d’amis ? Chaque année depuis 1982, ce prix décerné par la Fondation 30 millions d’amis récompense, en fin de saison littéraire, un roman et un essai consacré à la vie animale au sens large. Je remercie chaleureusement les membres du jury, figures du monde littéraire amoureuses des bêtes, parfois très attachées à la cause animale. Entre autres, Frédéric Vitoux de l’Académie française (auteur du Dictionnaire amoureux des chats), Irène Frain (et son Roi Chat), Didier van Cauwelaert (qui s’est entiché de Jules, un chien guide d’aveugle), Michel Houellebecq entiché de chiens, sans oublier Joël Dicker fasciné par les loups !

Partager: Facebook, Twitter, Linkedin

Rédiger un commentaire: